background

BLOG 2D-Origin

Prix de l'Innovation Alliancy

Prix de l'Innocation Alliancy 2013

Dhimyotis et Trust Designer ont obtenu le prix de l'innovation dans le cadre de la cinquième édition d' " Alliancy, le prix" organisé par le Club des Partenaires IT qui valorise des alliances audacieuses et des entreprises innovantes.

(Article Alliancy le mag N°6 déc.2013-jan2014)

 

 

Dhimyotis et Trust Designer créent un Flashcode sécurisé pour vérifier l'authenticité d'un document.

Finie la fraude aux diplômes ! Grâce à 2D-Origin,un système de Flashcode intégrant une signature électronique, développé conjointement par les nordistes Dhimyotis et Trust Designer, les bacheliers du lycée technique et scientifique lillois Ozanam sont les premiers, en Europe, à pouvoir démontrer l’authenticité de leurs diplômes.

« Cela préfigure ce que l’ensemble des écoles devront bientôt mettre en oeuvre pour offrir à leurs élèves, comme aux recruteurs, une preuve infaillible de la véracité des diplômes obtenus », se félicite Christophe Leroy, directeur de l’établissement. Pour réaliser ce projet, la PME s’est rapprochée d’une jeune entreprise innovante lilloise : « En nous associant avecTrust Designer, nous avons gagné du temps et profité de leur expertise dans les domaines de la mobilité et du Flashcode », raconte Arnauld Dubois, PDG de Dhimyotis. De son côté, Dhimyotis apporte son savoir-faire en tant qu’opérateur et autorité de certification, avec son statut de « tiers de confiance », tant au niveau français qu’européen. « Nous sommes les seuls ainsi référencés par l’Etat dans le cadre de la nouvelle norme RGS [Référentiel général de sécurité, ndlr], sur la sécurité des échanges électroniques avec l’administration», poursuit le dirigeant.

Juste lancé, 2D-Origin s’adresse à tout établissement délivrant des documents officiels (diplômes, factures, certificats, ordonnances…). « Notre solution permet, avec un smartphone et l’application gratuite 2D-Origin, de lire le Flashcode du diplôme pour en vérifier l’authenticité », se félicite Arnauld Dubois. Concrètement, l’application se connecte aux serveurs 2D-Origin pour décoder le code Datamatrix, puis récupère et affiche la signature électronique de l’émetteur et le timbre d’horodatage. L’utilisateur sait ainsi que le document qu’il a devant lui n’est pas une contrefaçon.